Actualités

Visite annuelle en visioconférence pour le label Cit’ergie

Compte tenu du confinement, la visite annuelle du label Cit’ergie s’est tenue en téléconférence le 4 novembre. Catherine Bossis du cabinet Green Selipar, conseillère Cit’ergie de la Ville depuis une dizaine d’année a organisé cette réunion de Toulouse où elle installée. Celle-ci a réuni le maire, la municipalité et le services de la ville et a permis de faire le point sur l’avancement du programme sur lequel la commune s’est engagée à progresser durant les quatre années à venir.
En préambule, Catherine Bossis a resitué le label Cit’ergie en France. Aujourd’hui Cit’ergie ce sont 212 collectivités locales engagées représentant 23,5 millions d’habitants. On mesure le chemin parcouru depuis 2007 avec cette année-là les quatre premières collectivités labellisées en France au rang desquelles Montmélian. Elle a tenu à féliciter la ville pour le troisième renouvellement du label obtenu par la ville en 2019 faisant de Montmélian la première collectivité locale française à engager le cycle 4. Elle a souligné l’élargissement de la vision communale aux enjeux de la transition énergétique et de la lutte contre le dérèglement climatique ainsi que la capacité de la commune à mobiliser les forces vivesautour de sa démarche avec l’engagement de la Communauté de communes Coeur de Savoie dans le label, la Communauté de Communes étant désormais Cap Cit’ergie étape préliminaire à l’obtention du label.
Béatrice Santais quant à elle, a voulu redire tout l’engagement de la ville et de Coeur de Savoie dans le label Cit’ergie. Elle a regretté que l’ADEME qui porte le label en France semble s’orienter vers un délaissement des petites villes ou des petites communes qui souhaitent s’engager pour privilégier plutôt les grandes collectivités.Elle a indiqué qu’une démarche était entreprise auprès de l’ADEME en ce sens. Il est nécessaire en effet d’engager le maximum d’acteurs locaux si l’on veut réussir la transition écologique dans notre pays, et Cit’ergie est un moyen très concret d’y parvenir.
Les différents points du programme d’actions engagées par la ville pour les années 2020-2022 ont ensuite été passés en revue notamment ce qui est l’un des projets centraux de la commune, à savoir la création d’un potager communal sur 5000 m² destiné à fournir en légumes bio la cuisine centrale de la ville et donc les restaurants scolaires de Montmélian. Ce projet sera complété par la mise en place d’une formation sur plusieurs mois de l’équipe de cuisine avec l’association Les Pieds dans le plat. Ce projet est aujourd’hui lancé en partenariat avec Terre Solidaire et les premiers légumes devraient sortir de terre en 2021.
A l’issue de la réunion, Yves Pavillet désormais en charge des questions énergétiques au sein de la municipalité a dit toute l’ambition de la ville pour progresser au sein du label avec la volonté d’obtenir le label Gold (délivré aux collectivités locales ayant réalisé au moins 75% de leur potentiel, Montmélian ayant obtenu 65,3% au dernier renouvellement). Un beau défi à relever.