Actualités

Quelles perspectives pour 2021 ? 1

A Montmélian, l’année 2021 devrait être active avec l’émergence de plusieurs projets phares qui vont trouver leur aboutissement. Le 18 janvier sera lancé à l’Espace François Mitterrand, avec l’ensemble des acteurs concernés, le projet "A Montmélian, on sème pour la vie". Il s’agit de la création d’un jardin potager sur 5000 m², proche du stade de l’Ile, destiné à la culture de légumes (en conversion bio, puis d’ici à une paire d’années, bio) qui alimenteront le restaurant Le Lourmarin, cuisine centrale des restaurants scolaires de la ville, mais aussi du groupe scolaire La Chavanne/Planaise et de l’école de St Pierre de Soucy, et des services de livraison de repas à domicile. Confié dans le cadre d’un partenariat, à l’association "Terre solidaire", la mise en culture de ce jardin va débuter au printemps pour de premières récoltes en juin. Parallèlement à la mise en oeuvre de ce potager communal, l’équipe de cuisine du Lourmarin va être accompagnée durant plusieurs mois pour découvrir de nouvelles pratiques par le Collectif "Les pieds dans le plat". Le Collectif Les Pieds dans le Plat, ce sont des formatrices et formateurs, reconnus pour leur expertise en restauration collective bio et locale, réunis en réseau national depuis une dizaine d’années et dispensant des formations à destination des professionnels de la restauration collective, des gestionnaires et des élus, sur la nutrition, les techniques culinaires ou sur des thèmes spécifiques (gaspillage, animation, éducation au goût...). A terme, il peut être envisagé de créer une légumerie (pour la préparation des légumes) et une conserverie afin de pouvoir utiliser la production estivale durant l’hiver. C’est donc un projet global qui est lancé et qui s’inscrira parfaitement dans la stratégie environnementale engagée par la commune depuis si longtemps.

Le second projet concerne le plateau de Marthot que la Ville souhaite urbaniser depuis de nombreuses années. Après avoir pu acquérir le terrain il y a quelques mois par l’intermédiaire d’un portage avec l’Etablissement Public Foncier Local de la Savoie (EPFL), la Ville a initié en 2020 une consultation avec trois promoteurs à l’issue de laquelle elle a engagé des négociations en semi-exclusivité avec CIS Promotion. Le projet court sur l’ensemble des anciens terrains Dominici plus la parcelle mitoyenne qui était déjà la propriété de la commune. A terme ce sont 200 logements - avec une activité tertiaire au rez-de-chaussée pour certains immeubles, ainsi que des bureaux, qui seront construits et proposés à la vente, avec une petite partie en accession sociale à la propriété. Un parc central d’un ha ouvert à tous sera créé au centre du projet, dans la continuité des Jardins de Höchst. Cette réalisation qui se fera par phases devrait débuter à court terme pour une première livraison en 2023. Elle permettra d’urbaniser ce secteur stratégique de la commune, en entrée de ville, face au collège Pierre et Marie Curie et à proximité de la gare, de l’Espace Mitterrand, et de l’ensemble des commerces et services situés dans ce secteur.

Parmi les autres travaux engagés en 2021, le toit de l’Espace François Mitterrand, côté salle La Savoyarde dont la réfection devient assez urgente. Les études et la recherche de subventions sont désormais terminées et les travaux devraient débuter dans les prochaines semaines.

La signalétique de la ville va être également entièrement revisitée. La ville a confié une mission en 2020 au cabinet Signal Ingéniérie. Après une phase de diagnostic, la mise en oeuvre de cette nouvelle signalétique, rendue nécessaire par l’épreuve du temps, la signalétique existante datant de 35 ans, interviendra dans les semaines qui viennent. Il est notamment prévu un espace d’information en entrée de ville donnant aux visiteurs toutes les informations sur la vie locale. Parallèlement, la Ville va faire l’acquisition de trois panneaux d’information électronique (dont un double face) qui seront installés au rond-point de l’Espace Mitterrand, sur la RD 1006 à hauteur des tennis couverts et avenue Jean Jaurès.

A l’automne 2020, Montmélian a été retenue pour intégrer le programme lancé par l’Etat et intitulé "Petites villes de demain". D’une durée de 6 ans, ce programme vise à aider à la mise en oeuvre d’un projet de territoire dans des petites villes (de moins de 20 000 habitants) ayant des fonctions de centralité sous la forme d’un soutien en ingéniérie, d’aides financières et d’accès à un réseau et donc à des retours d’expériences d’autres villes participant au programme.


Enfin la déconstruction de l’ancienne Maison de Retraite Jeanne Rosset devrait intervenir cette année. A terme, c’est un petit programme immobilier d’une vingtaine de logements qui devrait voir le jour dans ce secteur de la ville

Actualités