Le label Cit’ergie

La Fédération Nationale des CAUE à Montmélian

La Fédération Nationale des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) a organisé une Journée de formation sur le thème « Urbanisme, climat et énergie » en direction des professionnels venus de toute la Région Auvergne-Rhône-Alpes le 17 novembre à Montmélian. Après une matinée de travaux dans le salon d’honneur de l’Hôtel de Ville où les participants ont été accueillis par le maire Béatrice Santais, une visite des différentes installations solaires de la ville a été organisée dans l’après-midi. Béatrice Santais et Nicolas Podeur, en charge des énergies au sein des services municipaux, ont ainsi présenté sur le terrain la politique globale menée par la ville depuis plus de trente cinq ans en matière d’énergie solaire et de developpement durable.

Montmélian accueillera en 2018 les 8ème Rencontres Nationales Tepos


La Communauté de Communes Coeur de Savoie et la Ville de Montmélian accueilleront les 8ème Rencontres Nationales TEPOS organisées par le CLER (Comité de liaison des énergies renouvelables) lors de la dernière semaine de septembre 2018. Ces rencontres rassemblent chaque année des élus et des techniciens de collectivités locales, des professionnels du secteur de l’énergie, des chefs d’entreprises, des acteurs du monde agricole, des partenaires institutionnels, des services de l’Etat… Cet évènement d’envergure nationale rassemble plus de 400 participants issus de toutes les régions de France pour assister aux temps forts de la manifestation : les retours d’expériences de pionniers sur le territoire national ou européen, les débats thématiques, les ateliers de travail et les visites de sites exemplaires. Elles se dérouleront principalement à l’Espace François Mitterrand, mais aussi en divers lieux du territoire Coeur de Savoie où des visites seront organisées. Le passage de témoin a eu lieu vendredi 29 septembre à Figeac entre M. Fausto Araque, vice-Président de la Communauté de Communes du Grand Figeac en charge du développement durable, organisatrice des Rencontres Nationales 2017 et Béatrice Santais, Présidente de la Communauté de Communes Coeur de Savoie et Maire de Montmélian.

Audition annuelle pour le label Cit’ergie

La réunion annuelle du label Citergie a eu lieu le 8 décembre 2016 à l’Hôtel de Ville avec la Conseillère Cit’ergie de la Ville Catherine Bossis. Cette réunion annuelle a pour but de faire un point d’étape sur les engagements pris par la ville lors du renouvellement du label en décembre 2015. La commune s’est en effet engagée sur la mise en oeuvre d’un nouveau plan d’actions avec notamment le renforcement du domaine 6 (coopération) qui implique des synergies avec la Communauté de Communes Coeur de Savoie engagée dans une procédure de Territoire à énergie positive pour une croissance verte. Le label Cit’ergie voit aujourd’hui évoluer son référentiel avec notamment la prise en compte de la qualité de l’air (politique, mobilité, bâtiments), les réseaux de chaleur énergie renouvelable et la rénovation des bâtiments publics et habitat. De même apparaissent de nouveaux indicateurs telles que les émissions de gaz à effet de serre annuelles du territoire par habitant, la consommation énergétique finale annuelle du territoire et les émissions annuelles de polluants. Cette rencontre à laquelle étaient conviées des agents de la Communauté de Communes en charge du programme TEPOS, a permis de lister les actions déjà engagées ou réalisées par Montmélian : la rénovation de la médiathèque Victor Hugo (en cours), le remplacement des menuiseries de la Résidence Albert Camus, une étude de faisabilité pico-hydraulique sur le trop-plein de la source des Fontaines, la mise en oeuvre d’un nouveau logiciel de suivi des consommations. 2017 devrait voir le lancement de l’isolation de l’école Jean Rostand, le résultat d’une étude sur un projet de réseau de chaleur, le lancement d’une étude sur la faisabilité d’une auto-consommation photovoltaïque à l’Espace François Mitterrand (partie salle La Savoyarde) ainsi que la consolidation du bilan énergétique.
A ce jour, le label Cit’ergie regroupe 118 collectivités locales en France représentant plus de 12 millions d’habitants. Rappelons que la ville de Montmélian est labellisée depuis 2007 et a été l’une des quatre premières collectivités locales à être labellisée en France.

L’Agence Internationale de l’Energie distingue...

L’Agence Internationale de l’Energie distingue la Ville de Montmélian pour sa politique solaire en lui attribuant le Prix Solar Heating & Cooling 2014 C’est à Pékin à l’occasion de la Conférence internationale sur le chauffage et le refroidissement solaire pour les bâtiments et l’industrie que Béatrice Santais, Députée‐Maire de Montmélian s’est vu remettre, le 14 octobre dernier, le Prix Solar Heating & Cooling 2014 des mains de Ken Guthrie, Président du programme SHC de l’Agence Internationale de l’Energie. Selon l’Agence, « le Prix 2014 distingue une ville qui mène une politique remarquable et une incroyable expérience depuis plus de 30 ans dans le domaine du solaire thermique ». Reconnue en France et en Europe comme une collectivité référente dans le domaine du développement durable (la Ville accueille chaque année de nombreuses délégations d’élus ou de techniciens françaises et étrangères), Montmélian est considérée comme un véritable laboratoire de l’énergie solaire. Elle a déjà installé sur ses équipements publics ces dernières années de nombreux panneaux solaires innovants ainsi qu’un solarwall (mur solaire). Avec près de 2000 m² de panneaux installés, cette petite ville de 4000 habitants a été championne de France de l’énergie solaire des villes de 2000 à 50 000 habitants (titre délivré par le CLER) et a été l’une des 4 premières collectivités locales françaises à accéder en 2007 au label européen Cit’ergie qui consacre sa politique « Energie/climat ». Le SHC Solar Award 2014 délivré par l’Agence Internationale de l’Energie distingue Montmélian pour la continuité de son action depuis trente ans et souligne tout particulièrement le projet du Triangle Sud de création d’un éco‐quartier d’environ huit cents logements qui ouvre une voie nouvelle et ambitieuse dans le domaine du solaire thermique. Ce projet a en effet été imaginé en plaçant la question énergétique en amont du projet d’urbanisme. L’ambition est d’intégrer un réseau de chaleur solaire à ce futur éco‐quartier permettant de couvrir 80% de ses besoins énergétiques. Cette exigence a obligé l’équipe pluridisciplinaire en charge du projet à travailler prioritairement sur la dimension technique pour bien cerner les exigences de surface de capteurs solaires de stockage inter‐saisonnier et de réseau associé, pour atteindre ce taux de couverture. Cette démarche constitue une première mondiale. En effet, alors que généralement, les approches techniques viennent se surimposer à l’approche urbaine et paysagère, émoussant parfois certains principes forts d’aménagement, dans le cadre de ce projet, le travail d’urbanisme a intégré très en amont les approches techniques pour mûrir et développer une cohérence environnementale globale. Un vrai parti pris de composition et de programmation émerge ainsi de ce processus. Cette nouvelle reconnaissance internationale intervient quelques mois après l’attribution, au mois de mai dernier, du Grand Prix Européen de l’Urbanisme pour le même projet du Triangle Sud. C’est donc une distinction exceptionnelle qui vient d’être attribuée à la Ville de Montmélian. Une distinction qui intervient alors que vient d’être votée à l’assemblée nationale le projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte.

Audition pour le renouvellement du label Cit’ergie

Montmélian a obtenu le label Cit’ergie en 2007, label qui a été renouvelé en 2012. Après la mise en oeuvre d’un nouveau plan d’une centaine d’actions depuis cette date, la Ville a déposé son dossier de candidature auprès de la Commission Nationale du Label en vu de son renouvellement. Le 5 octobre 2015, la commune a été auditionnée par Mme Anne Rialhe, auditrice Cit’ergie. Béatrice Santais a - en introduction de cette audition - indiqué combien le label Cit’ergie irriguait toute la politique municipale depuis 2007 et souligné l’implication pleine et entière de l’équipe municipale et du personnel communal. Puis Mme Rialhe a passé en revue l’ensemble des six domaines que couvre Cit’ergie, faisant le point sur les résultats obtenus par Montmélian dans ces six domaines. Elle a indiqué que malgré un durcissement important des critères du label depuis 2012, ce qui risque de ne pas être sans influence sur son futur score, la Ville conserverait son label sans difficulté. Rappelons que pour conserver ce label, il faut obtenir 50% du potentiel déterminé pour la ville par la Commission Nationale du Label.

Connaître le programme d’actions de Montmélian pour la période 2016/2019
Cliquez sur le logo

PDF - 508 ko
Programme d’actions 2016/2019

Deux jours de bilan pour le label Cit’ergie


La Ville détient le label Cit’ergie (label d’excellence qui reconnaît la politique énergie/climat exemplaire menée par la commune) depuis 2007. Ce label a été renouvelé en 2011 et la ville s’est engagée à mettre en œuvre un nouveau plan d’une centaine d’actions dans les six domaines que recouvre le label : le développement territorial, le patrimoine de la collectivité et son organisation interne, l’approvisionnement en énergie et la gestion de l’eau-assainissement et déchets, la mobilité, la communication et coopération.Retour ligne automatique
Ce plan d’actions arrive à échéance cette année et Montmélian postule au renouvellement du label
Durant deux jours, les 26 et 27 mars, élus et personnels, mais aussi partenaires de la ville (SDES, SIBRECSA, Communauté de communes Cœur de Savoie, Alpespace, Veolia, ERDF et GRDF) étaient réunis à la mairie autour de Catherine Bossis du Cabinet Green Selipar, conseillère Cit’ergie de la commune, pour faire le bilan de ce plan d’actions. Ce bilan est important car pour conserver le label, il faut obtenir au moins 50% du potentiel évalué pour la Ville par la Commission Nationale du label. Rappelons que Montmélian avait obtenu 51% de ce potentiel en 2007 et 62% en 2011.
La candidature de la commune au renouvellement du label doit être déposée au mois de juin prochain, l’audit externe est prévu au mois de septembre, la ville doit présenter un nouveau plan de 79 actions pour la période 2015/2019 à la commission nationale du label à la mi-octobre. Celle-ci se prononcera à la mi-décembre sur la candidature montmélianaise.
Alors que Montmélian a été en 2007 l’une des 4 premières collectivités locales françaises à être labellisées, ce sont aujourd’hui 81 collectivités qui sont engagées dans le processus Cit’ergie. 2 sont labellisées Cit’ergie GOLD, 24 collectivités sont labellisées Cit’ergie (soit 4,1 millions d’habitants au total), 20 collectivités sont reconnues ou labellisées CAP Cit’ergie (soit 1,5 million d’habitants) et 35 autres collectivités sont actuellement en processus Cit’ergie en vue d’une labellisation (soit un total représentant plus de 13% de la population française).

Maison de l’emploi : une rénovation exemplaire

Suite au départ de l’association AGIRH du bâtiment de la Maison de l’Emploi, Pôle Emploi a souhaité récupérer les surfaces supplémentaires laissées libres au 1er étage. La Ville a alors décidé de rénover entièrement ce bâtiment des années 1950/60. Les travaux ont consisté à améliorer l’enveloppe du bâti et à installer de nouveaux équipements. La consommation avant travaux s’élevait à 193 kWh/(m2.an) Les murs extérieurs et la toiture ont bénéficié d’une isolation performante, les menuiseries ont été remplacées et des protections solaires ont été installées afin de limiter les apports solaires en période estivale et garantir ainsi un meilleur confort pour les occupants. L’isolation extérieure a été réalisée en fibre de bois, matériau à faible énergie grise. La performance énergétique prévisionnelle du bâtiment sera de 68 kWh/(m2.an), soit au-delà du label BBC-Effinergie. Une attention particulière a été apportée à l’étanchéité à l’air du bâtiment puisque la valeur mesurée lors du test final se rapproche du standard du bâtiment passif (n50=0,955 h- 1). Tous les matériaux intérieurs ont été choisis en prenant en compte leur impact sur la qualité de l’air pendant et après le chantier, garantissant aux utilisateurs de travailler dans un environnement sain. Des mesures sont actuellement en cours. Côté équipement, une chaudière gaz à condensation a remplacé la chaudière basse température existante. Cependant, le groupe froid associé à la centrale de traitement d’air, a été conservé. Afin d’assurer le renouvellement de l’air intérieur, une ventilation double flux avec récupération de chaleur a été installée. Un éclairage performant a été installé , avec uniquement des luminaires LED. Les eaux pluviales de toiture sont récupérées afin d’alimenter les sanitaires du bâtiment. Les aménagements intérieurs ont également été entièrement revus, offrant aux utilisateurs un outil de travail agréable. Le coût des travaux s’est élevé à 1 383 000 €, soit 1295 €/m2, coût qui sera remboursé par les loyers des locataires (Po le Emploi et M ission Locale Jeunes). Cette réhabilitation a bénéficié d’une aide de la Région Rhône-Alpes à hauteur de 74760 €

Remise du label Citer’gie à Béatrice Santais

La Commission Nationale du Label Cit’ergie a renouvelé, le 15 décembre dernier, pour une nouvelle durée de quatre années, le label européen Cit’ergie à la Ville de Montmélian pour les résultats démontrables et exemplaires de sa politique Energie/Climat. Le label a été remis à Béatrice Santais, Maire de Montmélian, le 26 janvier à l’occasion des Assises Nationales de l’Energie qui se sont tenues à Dunkerque. Rappelons que Montmélian est l’une des quatre premières collectivités locales françaises à s’être vue attribuer ce label en 2007. La Commission Nationale du Label a d’ailleurs souligné dans ses attendus, le caractère remarquable du dossier présenté par la Ville. Une centaine d’actions est programmée par la Ville dans les quatre années qui viennent dans les six domaines de compétences listés par Cit’ergie.

Bilan énergétique positif pour la Ville en 2013

Présenté au Conseil Municipal du 22 septembre par Joël Vuillard, adjoint en charge de l’énergie, le bilan énergétique de la ville pour 2013 s’avère positif puisque pour la première fois on constate une diminution de 4,5% de la consommation de la Ville et une stagnation de sa facture énergétique. Le résultat des efforts consentis par la commune pour améliorer la performance énergétique de ses bâtiments publics (notamment de ses
écoles) et de son éclairage public avec aujourd’hui 60% des 1200 foyers lumineux que compte Montmélian changés

La Ville conserve le label Cit’ergie

La nouvelle est tombée juste avant Noël. Montmélian conserve son label Cit’ergie pour quatre années supplémentaires soit jusqu’en 2015. Le Jury de la Commission Nationale du label a, dans sa décision, souligné la qualité du dossier présenté par la Ville. La municipalité et les services de la Ville ont beaucoup travaillé durant l’été pour préparer le dossier de renouvellement d’un label dont Montmélian a été l’une des quatre premières collectivités locales françaises à être attributaire en 2007. Si ce renouvellement était espéré voire attendu au vu des conclusions formulées par l’auditeur de la commune lors de l’audition de la ville le 19 octobre dernier, sa confirmation représente donc une très grande satisfaction pour les élus et les services de la Ville. Le Jury a en effet constaté la qualité des efforts fournis par la commune depuis 4 ans pour améliorer encore sa politique « Energie/Climat », de nombreuses actions pour lesquelles la commune s’était engagée en 2007, ayant été réalisées dans les six domaines d’intervention de Cit’ergie (la moyenne de la Ville a progressé de 12 points par rapport à 2007, passant de 50 à 62% des actions réalisées). L’auditeur avait particulièrement souligné l’implication des élus et du personnel de la commune dans la démarche Cit’ergie. Les quatre prochaines années, Montmélian devra continuer sur cette lancée. Une centaine d’actions (consultables sur le site Internet de la Ville) sont en effet programmées avant la prochaine audition de renouvellement du label prévue à la fin de l’année 2015. Avec en point de mire, la possibilité de postuler au label Cit’ergie Gold, qui consacre les villes les plus avancées en Europe dans leur politique « Energie/Climat ». Un vrai défi, mais aussi une réelle source de motivation pour les élus et les services de la Ville. Le label Cit’ergie sera remis à Béatrice Santais le 26 janvier 2012 à Dunkerque à l’occasion des Assises de l’Energie.

La Ville sollicite le renouvellement du label Cit’ergie

La Ville de Montmélian a été l’une des quatre premières collectivités locales de France à se voir attribuer, en décembre 2007, le label européen Cit’ergie qui distingue la commune pour les résultats démontrables et exemplaires de sa politique "énergie-climat". Au-delà de cette reconnaissance, ce label, attribué pour une durée de quatre ans, engageait sur la période 2007/2011 la ville dans un programme de politique énergétique visant à diminuer ses besoins, à favoriser une utilisation rationnelle de l’énergie tout en continuant de développer les différentes énergies renouvelables. Ce programme très exigeant, comprenant la mise en oeuvre d’une centaine d’actions couvre les six domaines suivants :

- développement territorial
- patrimoine de la collectivité
- approvisionnement en énergie, en eau et assainissement
- mobilité
- organisation interne
- communication et coopération de la collectivité

Arrivée au terme de ce programme d’actions, la Ville souhaite renouveler son engagement dans Cit’ergie et entreprendre la mise en oeuvre d’un nouveau plan d’actions pour la période 2012/2015.

Depuis plusieurs semaines, les élus et les servives de la Ville travaillent à l’élaboration de ce nouveau programme sous la conduite de Catherine Bossis, Conseillère Cit’ergie. De nouveaux principes directeurs ont été proposés pour cette période. Ce programme, s’il est validé par Cit’ergie, conduira la commune à aller encore plus loin dans sa politique environnementale. L’audition pour le renouvellement du label aura lieu le 19 octobre et son attribution interviendra au mois de décembre 2011. Pour obtenir le renouvellement du label, Montmélian devra démontrer qu’elle a mis en oeuvre 50% de son potentiel dans les six domaines précités.

Réuni le 8 septembre pour une séance spécifiquement consacré à Cit’ergie, le Conseil Municipal a validé par 23 voix et 4 abstentions (groupe minoritaire), la demande de renouvellement du label et son programme d’actions pour la période 2012/2015.

Visite annuelle pour le label Cit’ergie 24 septembre 2012

L’attribution du label Cit’ergie(renouvelé en décembre 2011 à Montmélian) implique pour la commune de mettre en oeuvre un plan d’actions pour une durée de quatre ans.
Un conseiller Cit’ergie est chargé de suivre annuellement la mise en œuvre de ce plan.
Cette visite annuelle réunissant Béatrice Santais, Députée-Maire, Jacqueline Tallin, Gilbert Najar, Alain Ribeyrolles, adjoints, Joël Vuillard, conseiller municipal chargé de l’énergie et les services de la ville, a eu lieu le 24 septembre sous l’égide de Catherine Bossis, Conseillère Cit’ergie pour Montmélian.

Outre une explication sur l’évolution du label Cit’ergie et des modifications apportées aux six domaines qu’il recouvre, cette réunion a permis de faire le point sur l’état d’avancement des actions programmées de 2011 à 2015 : avancement de la procédure PLU, le projet de la gare, l’aménagement futur du Triangle sud, les différents travaux d’économie d’énergie sur le patrimoine public, le plan de rénovation de l’éclairage public, l’achat de véhicules électriques, la prise de participation à l’ASPL Rhône-Alpes (société publique permettant le financement de projets à haute performance énergétique), formation des élus et des collaborateurs en matière de sobriété énergétique.

Un peu moins d’un an après le renouvellement du label, il apparaît que ces nombreuses actions sont bien lancées et que certaines- notamment l’adoption du PLU - devraient être réalisées avant la fin de l’année. Commune pilote du label Cit’ergie en 2007, Montmélian entend bien continuer à améliorer encore et toujours ses performances dans le domaine de l’énergie et du développement durable et conserver ainsi un temps d’avance, la Ville étant convaincue que son avenir (mais aussi celui de la planète) passe par une meilleure maîtrise de ses dépenses énergétiques et le développement toujours plus performant des énergies renouvelables.

25 novembre 2013 - Réunion annuelle pour le label Cit’ergie

La Ville de Montmélian s’est vu attribuer le label européen Cit’ergie en décembre 2007 pour l’exemplarité de sa politique "Energie-climat". Ce label a été renouvelé au mois de décembre 2011, la Ville ayant respecté le programme d’actions qu’elle s’était engagée à réaliser sur un premier plan de 4 ans. Elle a d’ailleurs, durant cette période, amélioré considérablement ses résultats réalisant 62% de son potentiel (contre 51% en 2007). Elle s’est parallèlement engagée sur un nouveau plan d’une centaine d’actions sur la période 2012/2015, date à laquelle elle sera de nouveau auditionnée par la Commission Nationale du label Cit’ergie qui évaluera si la commune, pionnière du label en France - peut le conserver. Chaque année, une réunion annuelle avec une Conseillère Cit’ergie permet de faire le point sur l’état d’avancement du programme, sur les éventuelles difficultés que peut rencontrer la commune pour mettre en place certaines actions, sur le pilotage du programme, sur l’implication des élus et des services dans sa mise en oeuvre. Cette visite annuelle a eu lieu le 25 novembre en présence de Béatrice Santais, Députée-Maire,de la municipalité et des responsables des services de la ville membres du comité technique du label. Au cours de cette réunion, la Conseillère Cit’ergie Catherine Bossis a pu constater qu’élus et services de la Ville continuaient d’être fortement impliqués dans cette démarche et travaillaient afin de respecter son programme d’actions et pour améliorer encore son résultat par rapport à 2011. Béatrice Santais a pour sa part souligné que, malgré les difficultés liées aux contraintes financières auxquelles sont confrontées les collectivités locales la démarche Cit’ergie irriguait toutes les décisions de la commune tant en matière de choix budgétaires que d’investissements, preuve en ait les travaux réalisés depuis 2008 pour améliorer les performances énergétiques de ses bâtiments publics, mais aussi en matière de déplacements avec la navette Mont’bus et la création de nouvelles pistes cyclables à l’occasion de travaux menés pour la restructuration de certaines avenues ou rues telle que celle de l’avenue Georges Clémenceau ces derniers mois.

Bilan énergétique de la Ville pour 2012

Lors de la réunion du Conseil Municipal 4 novembre 2013, Joël Vuillard, conseiller municipal chargé de l’énergie, a présenté le bilan énergétique de la Ville pour l’année
2012. Ce bilan énergétique résulte d’un suivi des consommations et dépenses énergétiques effectué tout au long de l’année. Il ressort de ce bilan que l’année 2012 a été un peu plus « énergivore » que l’année 2011 pour la commune avec une augmentation de la consommation de gaz de 10,84%, de l’électricité des bâtiments de 3,56%, de 0,56% pour l’éclairage public, de 6,3% pour le carburant. L’augmentation de la consommation en gaz s’explique par des conditions climatiques moins favorables qu’en 2011 et donc une période de chauffage plus longue. S’agissant des carburants, l’augmentation est due à un accroissement des missions des services de la Ville (extension du service Mont’bus, missions supplémentaires pour le Relais Alimentaire, augmentation du parc outillage des services techniques). Pour la consommation électrique des bâtiments, là-aussi un surcroit d’utilisateurs explique cette légère hausse. Néanmoins, rapporté à l’année 2008, date de l’année de référence du suivi des consommations, le constat s’avère très positif puisque c’est, pour la Ville, une diminution de 16 % de sa consommation de gaz, de 26% pour l’éclairage public et de 0,58% de la consommation électrique des bâtiments.
Depuis 2008, la Ville a produit beaucoup d’efforts pour rendre ses équipements publics moins énergivores. Malgré ces investissements, la facture énergétique s’est accrue de 85k€ (23%) du fait de l’augmentation très importante du prix de l’énergie. Sans ces investissements, la facture énergétique de la Ville aurait augmenté de 18% soit 531k€..

REPÈRES
- Gaz à effet de serre

De 2008 à 2012 ce sont 43 tonnes équivalent carbone que la Ville n’a pas rejeté dans l’atmosphère.
-Energie bois
La Ville produisant désormais son bois à partir de résidus résultant de l’abattage et de l’élagage de son parc paysager pour l’alimentation de la chaufferie-bois du Village des enfants, c’est une économie équivalent à 173 000 Kw/H qui a été réalisée sur la période 2008/2012.

Décembre 2007 : le label Cit’ergie attribué à Montmélian

Montmélian s’est vu décerner le 18 décembre 2007 par Energie-cités le label européen Cit’ergie european energy award pour les résultats démontrables et exemplaires de sa politique Energie-Climat . Montmélian est l’une des quatre premières collectivités locales françaises à accéder à cette distinction aux côtés de deux grandes villes, Echirolles et Besançon et d’une Communauté urbaine, Grenoble Alpes Métropole.

C’est dans le cadre du projet REVE Jura-Léman coordonné par Energie-Cités et soutenu par l’Union Européenne à travers le programme INTERREG III A pour la coopération internationale transfrontalière franco-suisse et par l’ADEME que Montmélian s’est engagée en 2005 dans ce processus de labellisation très exigeant.

L’obtention du label eea - créé il y a une vingtaine d’années en Suisse, puis étendu en Autriche et en Allemagne et décliné aujourd’hui en France sous l’appellation Cit’ergie european energy award - nécessite en effet d’entrer dans un processus global conduisant les collectivités qui s’y engagent vers une politique territoriale de l’énergie durable à travers diverses étapes menant à l’octroi de la certification.

Notre commune a ainsi dû démontrer, à travers divers audits, qu’elle avait d’ores et déjà mis en oeuvre plus de 50% de son potentiel dans les six domaines suivants : -développement territorial
- patrimoine de la collectivité
- approvisionnement en énergie, en eau et assainissement
- mobilité
- organisation interne
- communication et coopération

Référence en matière d’énergie solaire, Montmélian a mis en oeuvre une politique ambitieuse et un programme d’actions exhaustif pour répondre à ces exigences dans ses domaines de compétences :
> choix de l’énergie solaire effectué par la commune depuis 25 ans qui conduit aujourd’hui la ville à disposer de 1300 m² de capteurs thermiques auxquels s’ajoutent 380 m² de capteurs photovoltaïques et un mur solaire.
>achat de véhicules électriques pour les services municipaux qui permettent de diminuer les émissions de gaz à effet de serre de sa flotte de véhicules
>réalisation d’un circuit de pistes cyclables couvrant la ville favorisant ainsi des déplacements doux
> lancement d’une prospective sur l’évolution de la gare de Montmélian en un véritable pôle .

L’objectif d’aborder d’une manière plus durable l’aménagement futur des différents quartiers de la ville au travers d’une analyse environnementale de l’urbanisme de l’ensemble du territoire décidée il y a quelques mois par la commune et la décision d’utiliser les possibilités de bonification du coefficient d’occupation des sols pour les constructions atteignant un très haut niveau de performance énergétique ont été considérés comme des actions fortes montrant la volonté de la ville de s’inscrire dans une démarche très ambitieuse pour son développement territorial.

La nomination d’un responsable " énergies ", jugée par la commission délivrant le label comme un fait remarquable pour une collectivité de 4000 habitants, a joué un rôle important dans l’agrément de la candidature montmélianaise.

Enfin la sensibilisation des citoyens aux problématiques de l’environnement (sobriété énergétique, maîtrise de l’énergie, utilisation d’énergies renouvelables) par la mise en oeuvre d’actions de communication (travail avec les écoles, participation à la Semaine du développement durable, accueil de nombreuses délégations visitant les installations solaires de la ville) a aussi contribué à l’obtention de la certification Cit’ergie eea.

L’obtention de ce label oblige notre commune à une nouvelle démarche environnementale encore plus exigeante. En effet, Montmélian doit maintenant engager un programme d’actions dans les quatre années qui viennent, date à laquelle elle sera de nouveau auditionnée. Certaines, telles que la promotion des économies d’eau et l’utilisation des eaux pluviales ont commencé à se mettre en place, avec l’aide que la commune a décidé d’apporter aux particuliers désireux d’acquérir un collecteur d’eau de pluie (aide qui vaut également pour l’acquisition d’une chaudière bois énergie).

La ville va, de son côté, étudier la possibilité d’utiliser l’eau de pluie pour l’arrosage d’une partie de ses espaces verts à commencer par ceux du Village des enfants. De même, au-delà de la démarche " solaire " volontariste menée depuis 25 ans, la ville s’engage à atteindre un niveau de performance énergétique conforme au label Effinergie pour tous ses futurs projets de construction et de réhabilitation.

D’autres actions seront un peu plus longues à se mettre en place et nécessiteront un pilotage sur la durée pour mener à bien ce programme. L’obtention du label Cit’ergie eea représente une reconnaissance pour la politique menée par la commune depuis de très nombreuses années. Elle engage notre commune à élargir encore ses champs de compétences dans le domaine du développement durable.

L’enjeu environnemental est le défi de ce siècle. A sa manière et à sa place, Montmélian veut contribuer à le faire progresser. Sa labellisation l’y aidera