Accueil > Découvrir Montmélian > Office de tourisme Coeur de Savoie/ Montmélian > Histoire > Période ancienne

Période ancienne

lundi 22 juillet 2013, par mairie

L ’étymologie de Montmélian, en latin " Montis Meliani ", viendrait de " Meillan ", qui signifie rocher, refuge, forteresse en langue celte. Au carrefour des vallées de la Combe de Savoie, du Grésivaudan et de la Cluse de Chambéry, Montmélian est situé au croisement des routes issues des grands cols alpins de Maurienne et de Tarentaise, avec celles du nord (vers Lyon et Genève) et du sud (vers Grenoble, Vienne et Valence). La voie romaine, après les cols du Petit-Saint-Bernard et du Mont-Cenis, longeait les coteaux le long de la rivière Isère, avec une station à Mantala (vers Saint-Jean-de-la-Porte), passait entre les deux Calloudes à Montmélian et poursuivait en direction de Lemencum (sur les hauteurs de Chambéry), avec une bifurcation par Francin vers Grenoble. Les traces de l’activité humaine sont nombreuses dans le secteur, avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Mérande, à Arbin.Durant le haut-moyen-âge, la zone de Chavors appartenait au domaine du roi de Bourgogne. Sur le site de La Perette, deux cimetières superposés ont été découverts, dont les tombes sont datées de l’époque gallo-romaine puis du haut-moyen-âge.Ainsi, les vestiges archéologiques attestent tous d’une occupation humaine quasi permanente du site de Montmélian depuis l’époque romaine.