Accueil > Culture > Jumelage Höchst im Odenwald - Montmélian > Un entretien avec M. Horst Bitsch, bourgmestre de Höchst

Un entretien avec M. Horst Bitsch, bourgmestre de Höchst

jeudi 18 février 2016, par mairie


(Cet entretien est paru dans le journal municipal de Montmélian de novembre 2015)

Bonjour Mr le Bourgmestre. Pouvez-vous nous présenter la ville de Höchst ?
Je veux tout d’abord remercier particulièrement Madame le Maire, pour l’occasion qui m’est offerte de m’exprimer dans les colonnes du journal municipal de Montmélian. La commune de Höchst im Odenwald se compose de sept villages : Hetschbach, Dusenbach, Annelsbach, Forstel, Mümling-Grumbach, Hummetroth et Hassenroth. Alors que le nombre d’habitants de l’Odenwaldkreis (la région où se situe Höchst) se réduit, Höchst im Odenwald connaît une progression de sa population. Aujourd’hui la commune compte 10.008 habitants. Cette progression s’explique par la proximité de la ville voisine de Breuberg, où de grandes entreprises telles que Pirelli, Metzeler et Odenwaldfrüchte sont établies. Grâce à elles, il y a de nombreux emplois pour les habitants de Höchst. Sur le plan touristique, nous avons quelques jolis buts d’excursions, par exemple la « Römische Villa Haselburg » (1) la « Obrunnschlucht » (2) que nous avons eu le plaisir de faire visiter à la délégation montmélianaise lors de la dernière semaine franco-allemande cet été. A 4 kilomètres de Höchst se trouve également « Burg Breuberg » une très belle forteresse du Moyen Âge, qui abrite une auberge de jeunesse très renommée. Comme les autres communes nous essayons de développer le tourisme. Nous disposons pour cela d’excellents parcours cyclables, notamment pour le VTT et une pluralité de petites auberges et de restaurants. Notre piscine est très fréquentée l’été. Höchst i. Odenwald possède de très bonnes structures dans l’éducation. Il y a une école primaire et un établissement d’enseignement secondaire avec environ 1.400 élèves. Notre service social est également bien organisé.

Comment fonctionne le Conseil municipal de Höchst ?
Höchst i. Odw. a un Conseil municipal composé de 31 membres représentant 5 partis, et une municipalité de 10 membres issus des différents partis. En tant que maire, je suis le président du Conseil municipal. Celui-ci se réunit une fois par mois. Comme maire sans appartenance politique je pense que mon devoir est de trouver des compromis pour le bien de la commune. Après 4 ans de mandat, je pense que j’ai atteint mon but. Afin de mener à bien les décisions prises par la municipalité et le conseil municipal, nous nous appuyons sur notre administration qui est chargée de leur mise en oeuvre. Notre administration est formé de 5 sections : la section règlement, le service d’urbanisme, la section financière, la section générale et le service du personnel. 40 collaborateurs travaillent dans l’administration, 15 collaborateurs dans nos services techniques auxquels s’ajoutent 90 agents dans nos cinq écoles maternelles. Au total la Ville emploie entre 130 et 140 personnes.

Quels sont les projets en cours ou futurs de la ville ?
En ce moment, nous planifions la construction d`un nouvel hôpital pour personnes âgées avec 50 chambres, parce que l’actuel hôpital avec ses 32 chambres n’est plus suffisant du fait de notre démographie qui voit la population âgée augmenter. Nous avons un projet de construction de logements adaptés de trois maisons avec chacune 8 chambres qui permettrait aux personnes âgées de vivre dans leur propre appartement avec la possibilité d’uneaide financière en fonction de leurs revenus. Ce projet nécessite donc parallèlement l’intégration d’un service social. Le début de la construction est prévu à l’été 2016, et l’ouverture un an plus tard à l’été 2017. Nous avons pour priorité d’améliorer nos transports publics de courte distance. Ainsi nous avons pour projet de développer nos gares à Höchst, Mümling-Grumbach et Hetschbach et de les rendre accessibles à tous. Nous voulons également réaménager notre espace urbain que nous avons sans doute trop négligé en raison des difficultés budgétaires que connaît notre commune, comme de nombreuses collectivités locales allemandes. Du fait de la sortie de l’énergie nucléaire décidée par le gouvernement, l’éolien prend de plus en plus d’importance dans l’apport énergétique de notre pays. Dans les dix prochaines années, un projet de 60 éoliennes est d’ores et déjà budgétisé dans notre circonscription. Sur un plan plus personnel, je veux améliorer mon français. Il y a une quarantaine d’années, j’ai appris le français durant 5 ans, mais je n’étais pas vraiment un bon élève. Aussi, voilà six mois que je prends des cours de français et j’ai profité de mes vacances aux Menuires dans les trois Vallées pour améliorer ma connaissance du français. J’espère ainsi que je pourrai un peu mieux converser avec mes amis français lors du 50ème anniversaire du jumelage.

Quels sont les problèmes auxquels vous êtes confrontés à Höchst ?
Höchst im Odwenwald a une forte proportion d’habitants d’origine étrangère, de l’ordre de 25%. La plupart des gens a un travail. Cependant un grand problème logistique va se poser pour l’accueil des réfugiés que l’Allemagne se propose d’accueillir. Ce problème va nous accaparer dans les prochains mois. Un autre problème auquel nous sommes confrontés est l’endettement de la ville qui s’est fortement accru ces dix dernières années. Depuis mon élection il y a 4 ans je me suis donné beaucoup de mal pour réduire cet endettement. Si toutes les mesures que nous avons prises sont mises en oeuvre avec l’assentiment des différents partis représentés au sein du Conseil municipal, nous aurons une perspective budgétaire beaucoup plus
sereine en 2017.

Quels sont les grands évènements qui rythment la Ville de Höchst ?

Les deux plus grandes manifestations à Höchst i. Odw. sont l’Apfelblütenfest (3) en mai et le Kartoffelmarkt (4) en septembre. Ces deux fêtes sont très populaires et très appréciées par les habitants. Il est important pour la population d’avoir une vie festive parce que c’est dans ces occasions que se créent les relations entre les hommes.

Nous vous savons très attaché aux relations entre Höchst et Montmélian ? Quel sens donnez-vous au 50ème anniversaire du jumelage entre nos deux communes qui sera célébré en 2016 ?
Notre jumelage existe maintenant depuis 50 ans. C’est le plus ancien jumelage entre une commune de Savoie et une commune de l’Odenwald après Erbach/Pont de Beauvoisin. Nous devons profiter de cet anniversaire pour rapprocher nos deux pays, la France et l’Allemagne. C’est une occasion et donc une chance de créer de nouveaux contacts. Les difficultés que nous pouvons rencontrer entre nos deux pays, nous devons les surmonter. Lorsque quelque chose ne marche pas, nous ne devons pas chercher d’excuses à travers les difficultés que nous avons pu rencontrer. Je suis heureux d’être en capacité d’agir pour changer les choses dans notre région.

Quel message souhaiteriez-vous délivrer aux habitants de Montmélian ?
Le jumelage entre nos nations voisines est très, très important. Le contact, les rencontres entre les gens de nations différentes nous montrent que tout le monde est pareil – seulement la langue et les coutumes sont différentes. Améliorer la compréhension entre nos peuples est un devoir pour chaque citoyen européen. Grâce à cela, nous ferons en sorte que les affrontements, les guerres entre nos deux nations ne se reproduisent pas. Du fait de notre passé, nous les Allemands avons le devoir de nous rapprocher de nos voisins. Si les relations de confiance se sont nouées entre les Allemands et les Français, c’est parce que beaucoup d’hommes sages ont cherché à renouer le contact après la Seconde Guerre Mondiale. Cette réussite, il revient à notre génération de l’étoffer et la conforter ensemble. C’est toujours un beau moment de visiter une autre ville et d’y être accueilli en ami. Chaque fois que je viens à Montmélian, je me réjouis de visiter la ville, d’y retrouver des amis et de nouer de nouvelles connaissances et de nouvelles amitiés.