Accueil > Culture > Concours national de poésie > Cérémonie de remise des prix - 19 novembre 2016

Cérémonie de remise des prix - 19 novembre 2016

lundi 21 novembre 2016, par mairie

La remise des prix du Concours National de Poésie a eu lieu ce samedi 19 novembre à l’auditorium de l’Espace Léonard de Vinci en présence d’un nombreux public. 200 poèmes en provenance de toute la France ont été présentés cette année au jury et plusieurs lauréats étaient présents à cette cérémonie. Les textes adultes primés ont été dits par le comédien Alain Carré, comédien et metteur en scène de grand talent qui a su avec brio les faire partager au public sur la musique au piano de Mathieu Savagner. Côté enfants et adolescents, la cérémonie a offert également de beaux moments d’émotion avec la participation d’élèves de l’Ecole Maternelle Amélie Gex qui ont écrit deux très jolis textes et des collégiens de la classe de Mme Hermet, professeur au collège Pierre et Marie Curie qui ont su, à travers leurs poèmes, transcrire l’émotion qui a envahi la France lors des attentats de Paris il y a un an. Les élèves du Lycée Hôtelier de Challes les Eaux ont également été justement récompensés pour leur première participation. La députée-Maire Béatrice Santais, après avoir remercié les membres du jury présidé par François Guerraz pour leur important travail et les organisatrices du concours, Yannick Munier,adjointe à la culture et Françoise Louison et dit tout le plaisir qu’elle avait à accueillir le comédien Alain Carré dont elle a pu à plusieurs reprises apprécié le talent et le travail, a souligné combien il était important aujourd’hui de continuer de promouvoir ce concours de poésie qui offre un temps d’expression poétique à des auteurs amateurs jeunes ou moins jeunes et permet aussi de vivre ce beau moment qu’est la remise des prix. Place maintenant à l’édition 2017. Les textes peuvent être remis jusqu’au 31 mai 2017.

Le palmarès 2016

ADULTES

POÉSIE CLASSIQUE OU FORME FIXE
Requiem pour les pissenlits (Jany Gobel)
Soir d’hiver (Suzanne Alvarez)
Les mots (Jean-Pierre Michel)
Gériatrie (Alain Manaranche)

***
ESPOIR CLASSIQUE
Dialogue (Jacqueline Fromin)
Dernier voyage (Jacqueline Fromin)
Folle pareidolie (Marie-Alberte Chanay)
Ophélie… ô folie (Marie-Alberte Chanay)

***
POÉSIE LIBRE
Au balancier du jour (Jean-Pierre Michel)
Ecrire (Jean-Pierre Michel)
Chronique sicilienne (Jacqueline Fromin)
Un après midi d’été (Christiane Hartweg)
Rêve de mère (Marie-Christine Chevron)
Une pie au soleil levant (Jany Gobel)

***

CHANSON
Le Slam des cerveaux valides (Jany Gobel)
L’aligot (Alain Manaranche)
La campagne du Père Dodu (Alain Manaranche)

***
PRIX ANDRÉ POIPY
Aux restos (Sylvette Simon)

***

HORS CATÉGORIE
Cha-Ïkus en échos (Jany Gobel)
La créature du Bon Dieu (Marie-Alberte Chanay)
L’étang (Jacqueline Fromin)

Palmarès Adolescents - Enfants

ENFANT

Galop dans le pré
Le renard
Le serpent

Maternelle de l’Ecole Amélie Gex

ADOLESCENTS

Le tiramisu aux spéculos (Alexandre Robert)
Tarte au Chocolat "délisucrée" (Karine Gazza)
La rose des sables (Charlie Trapaso)

Paris est une fête (Marie Baron)
Aux victimes (Elliot Dufournet)
Faire triompher le drapeau de la démocratie (Chloé Bofelli)
Petites lumières d’espoir (Manon Exbrayat)
Nous prônons la paix , la solidarité, la tolérance (Louanne Franconny)
Pas un seul instant n’a chancelé notre démocratie (Esteban Fluttaz)
Le combat contre la terreur est lancé (Hugo Harinordoquy)
Le voile noir de la terreur (Maëlle Ré)
La victoire sans violence (David Tourancheau)
Rester forts, rester français et rire (Rachel Arnaud)
Jamais Paris à la terreur et à l’effroi n’a cédé… (Adémar Batrentaz)
Vous faîtes vraiment pitié… (Clément Jacquier)
La fraternité, c’est réunir et accueillir… (Celia Becot)
Liberté, égalité, Fraternité : Les maîtres mots de mon pays (Quentin Jacquier)
Faisons front et montrons-nous solidaires… (Paul Pillet)
Une France de nouveau fière et prospère (Candice Rampollini)
Une France de toutes les couleurs unie dans la douleur (Coralie Varvat)
Ce soir-là, en terrasse (Maëllan Vuillemenot)
Construisons l’après (Sultan Eymez)

Oradour-sur-Glane (Eliot Dufournet)
A l’encre rouge dans nos pensées… (Marie Baron)
Il ne reste que le souvenir… (Lucas Gonzales)
Un village, des vies…à jamais marqués dans nos esprits (Blandine Perrin-Joly)