Actualités

Signature d’un BEA entre la Ville et la SPL OSER

C’est ce lundi 19 octobre que la Ville et la Société Publique Locale OSER ont signé, par l’intermédiaire de Béatrice Santais, Députée-Maire de Montmélian, Joël Vuillard, adjoint chargé de l’énergie et Benoît Leclair, vice-président de la Région Rhône-Alpes et président d’OSER, un bail Emphythéotique Administratif par lequel la commune confie la rénovation énergétique de la médiathèque Victor Hugo qui sera entreprise au mois d’avril prochain à la SPL OSER. Celle-ci porte la maîtrise d’ouvrage et le financement des travaux. En contrepartie, la Ville versera à la SPL Oser un loyer de 57 097 € annuels à partir de la livraison des travaux. Le bail emphytéotique porte sur une durée de 21 ans et 3,5 mois soit le temps nécessaire à la conception / réalisation des travaux + 20 ans.

L’intérêt de ce montage est à la fois financier (la ville n’engage pas le montant des travaux) et technique - la SPL passe un marché global avec un engagement de performance associant conception (architectes et Bureaux d’études spécialisés), entreprises du BTP et exploitants mainteneurs pour une durée de 8 ans. C’est une garantie pour la bonne conduite du chantier. Sur le plan énergétique l’objectif est d’atteindre le niveau BBC-rénovation avec une réduction des consommations d’énergie de l’ordre de 50%.

Cette signature est une première en Savoie et Montmélian est l a quatrième collectivité locale de la Région à s’engager dans une rénovation énergétique avec la SPL OSER. Créée en 2012 à l’initiative de la Région Rhône-Alpes en partenariat avec d’autres collectivités locales (dont Montmélian), la Société Publique Locale d’efficacité énergétique a pour objectif principal d’accompagner les communes actionnaires dans la mise en œuvre de leurs projets de rénovation énergétique sur leur territoire.

Construite au début des années 1990, la médiathèque Victor Hugo a vite pris sa place au sein des équipements culturels emblématiques de Montmélian. Pour autant, l’équipement ne répond plus aujourd’hui aux normes en matière d’efficacité énergétique. La Ville a donc décidé de reprendre l’ensemble du bâtiment afin de le rendre moins énergivore et plus confortable pour les utilisateurs et le personnel : amélioration du confort thermique et lumineux, optimisation de l’éclairage naturel, rénovation de l’éclairage, installation d’un monte-personne, mise aux normes en termes d’accessibilité, augmentation des surfaces de plancher.

C’est donc un vaste chantier d’une durée de 9 mois qui va être entrepris. Le montant total de l’investissement sur la durée du bail s’élève à 1,1 M€ dont 763 712 € pour les travaux, 129 314 € pour les frais d’exploitation et de maintenance sur une durée de 6 ans et 206 807 € pour les frais financiers sur la durée d’exploitation.