Actualités

Mois du film documentaire à la médiathèque Victor Hugo

Comme chaque année, la Médiathèque Victor Hugo participe, en partenariat avec Savoie-Biblio, au Mois du Film documentaire, une manifestation nationale qui se déroule tout le mois de novembre dans les bibliothèques et médiathèques.

Le programme a Montmélian est le suivant :

Mercredi 6 novembre à 17h30
Médiathèque Victor Hugo

Nos mères, nos Daronnes
Bouchera Azzouz et Marion Stalens, 2814 - Durée du film : 52mn

En questionnant les femmes qui ont entouré son enfance, Bouchera Azzouz rend une émouvant aux daronnes, à ces mères immigrées dans quartiers. Pièces maîtresse du lien social, elles ont vécu l’arrivée de la contraception, on de l’avortement, l’accès aux études et la remise en question de la patriarcale. libérée nous les fait découvrir sous un jour inattendu à travers la lu regard de la réalisatrice.

Public adultes et adolescents. Réservation souhaitée 04 79 84 21 08


Jeudi 14 novembre à 20h
Cinéma Charlie Chaplin

Un autre chemin, la résilience québécoise
réalisé par Muriel Barra, 2018 - Durée du film : 52 mn

Projection enprésence de la réalisatrice, suivie d’un échange et du verre de l’amitié

C’est au Québec que la réalisatrice est allée à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont choisi d’emprunter un « autre » chemin. Attachés au principe de « résilience », ils préparent une existence sans pétrole, en toute autonomie, sous des latitudes nordiques. Entre modernité et pratiques anciennes, seuls, en famille ou réunis en collectif, ils inventent une vie respectueuse à la fois de l’Homme et de son environnement. Un film militant qui questionne nos modes de vie.

Public adultes et adolescents


Samedi 30 novembre à 10h
Médiathèque Victor Hugo
Projection suivie d’un échange
Entrée libre, mais réservation souhaitée.

Tant que les murs tiennent
réalisé par Marc Perroud, 2016 - Durée du film : 52 mn

L’usine Rhodiacéta de Besançon faisait la fierté de ses employés. A sa fermeture en 1981, elle était devenue un symbole de lutte sociale et d’émancipation culturelle pour ses 3 000 ouvriers. Les travailleurs ont aujourd’hui laissé place aux gratteurs et le calme des ruines a remplacé le vacarme des machines. Mais dans ce lieu loin d’être délaissé, de nouvelles histoires continuent à s’écrire, entre archives oubliées et aérosols colorés


- Pour toute information : Médiathèque Victor Hugo 04 79 84 21 08